Shanghaï Dreams (2006)

Film chinois de Wang Xiaoshuai qui allie histoire sentimentale et peinture sociale fondée sur une réalisation qu’on pourrait qualifier de réalisme critique. Shanghaï Dreams: fantasme, pression, héroïne L’histoire se situe dans une campagne chinoise (d’où une palette de couleurs foncées et sombres pour un film de la terre) et prend pour objet une famille obligée d’émigrer dans … Lire la suiteShanghaï Dreams (2006)

Save the Green Planet! (2003)

De Jeong Jun-Hwan. Film coréen inclassable qui nous raconte l’histoire d’un couple qui, persuadé que l’invasion de la terre par des aliens arrive, kidnappe un homme d’affaire, censé être l’un d’eux…Premier fait marquant et saillant: l’incroyable mélange des genres opérés dans le film: à la fois thriller, film de science fiction, mélodrame quand il faut, parodie … Lire la suiteSave the Green Planet! (2003)

Le goût du saké (1978)

Le goût du Saké est l’un des derniers films de Yasujiro Ozu, il n’est donc pas étonnant d’y retrouver tous les éléments thématiques et esthétiques qui font la spécificité de son cinéma. L’histoire prend évidemment place au cœur d’une cellule familiale japonaise composée d’un père veuf, de son fils le plus jeune et de sa fille. … Lire la suiteLe goût du saké (1978)

La mort en ligne (septembre 2005)

de Takashi Miike. Imaginez : votre portable sonne, un numéro s’affiche, le votre, vous décrochez, là, vous entendez votre propre voix puis un cri… Vous venez d’entendre le moment de votre propre mort… Voilà grossièrement résumée l’intrigue de cette Mort en ligne, nouvelle déclinaison réussie du film fantastique japonais qui digère et synthétise à merveilles les … Lire la suiteLa mort en ligne (septembre 2005)

La forteresse cachée (1958)

‘Akira Kurosawa. A mi chemin ente récit épique et histoire picaresque, La forteresse cachée s’ancre dans la réalité clanique du Japon médiéval et s’inscrit de manière détournée dans le genre du chambara. La jeune princesse et la forteresse cachée L’histoire est celle d’une jeune princesse en fuite, seule héritière du clan Akizuki, qui va tenter … Lire la suiteLa forteresse cachée (1958)

La Cité Interdite (mars 2007)

Attiré par une bande annonce aguicheuse, je me suis décidé à aller voir cette Cité interdite, nouveau wu xia pan de Zhang Yimou après Hero et Le secret de poignards volants. A vrai dire, j’ai été plutôt déçu même si le film se laisse bien regarder notamment grâce à ses qualités plastiques (même si tout cela peut apparaître très … Lire la suiteLa Cité Interdite (mars 2007)

La Ballade de Narayama (1983)

De Shoei Imamura. Ce n’est que justice si La ballade de Narayama reçut la Palme d’or à Cannes en 1983, palme qui venait récompenser l’adéquation d’un style cinématographique à une vision du monde très japonaise (Imamura a toujours déclaré vouloir faire des films au contenu japonais). L’histoire prend place à la fin du XIXème siècle, Orin, une … Lire la suiteLa Ballade de Narayama (1983)

Kagemusha (1980)

Après avoir connu différents échecs commerciaux (Dodeskaden, et l’extraordinaire Dersou Ouzala), Kurosawa dut attendre le soutien de Francis Ford Coppola et de Georges Lucas (grands admirateurs du maître) pour mener à terme l’énorme projet que constituait Kagemusha, Palme d’or au festival de Cannes en 1980. Le film marque pour Kurosawa le retour au Japon Médiéval et clanique. … Lire la suiteKagemusha (1980)

Jellyfish (2002)

De Kiyoshi Kurozawa. Entièrement tourné en DV, Jellyfish raconte l’histoire énigmatique d’un jeune homme (Nimura) qui, à la suite du suicide de son ami Mamoru (lui qui a assassiné son patron…), va s’occuper d’une méduse jusque là propriété de Mamoru… Kurozawa délaisse ici et pour un temps la tonalité fantastique qui a fait sa renommée pour ancrer son film … Lire la suiteJellyfish (2002)

Fudoh (2001)

Avec Takashi Miike, aucun problème, vous savez toujours à quoi vous attendre précisément parce que vous ne savez jamais…à quoi s’attendre. Fudoh donc, présenté comme l’initiateur d’Old Boy (initiateur lointain selon moi…), adapté d’un manga, est une histoire de vengeance : un yakuza, père de deux enfants doit sacrifier l’un de ses fils à cause d’un échec lors d’une … Lire la suiteFudoh (2001)

Election 2 (janvier 2007)

Second volet réussi du diptyque de Johnny To qui l’avait conçu, au départ, comme un seul et même film. Election 2 reprend certains éléments du premier volet(opposition de l’ancien et du moderne, primitivisme de l’homme, code moral etc.) mais choisit de mettre l’accent sur l’aspect politique de son intrigue et des liens troubles unissant les Triades aux autorités … Lire la suiteElection 2 (janvier 2007)

Election (janvier 2007)

Déjà réalisateur des excellents Breaking News et PTU, Johnnie To confirme son statut de cinéaste asiatique majeur avec Election, premier volet d’un doublon consacré aux Triades hongkongaises. Le titre renvoie au processus de désignation d’un nouveau chef de la Triade la plus ancienne et la plus importante de HongKong. Le titre ne manque pas d’ironie si l’on considère l’annexion … Lire la suiteElection (janvier 2007)

Cure (novembre 1999)

Ça commence comme un thriller à la Seven, meurtres particulièrement gore avec marque reconnaissable et récurrente. L’inspecteur Takabe est chargé de l’enquête et se retrouve confronté à des criminels qui n’ont aucun souvenir des meurtres commis et de leur motivation… Le mystère s’épaissit jusqu’à l’arrêt de Mamiya, jeune homme étrange amnésique et doué du don d’hypnose… … Lire la suiteCure (novembre 1999)

Wallace et Gromit, le mystère du lapin-garou (2005)

De Nick Park et Steve Box. Faut-il encore prendre la peine de commenter le travail de Nick Park tant son simple nom est gage de qualité et assurance d’un bon moment à passer (vous me direz, on croyait dire la même chose de Gilliam…)? Wallace et Gromit, le mystère du lapin-garou: animation extraordinaire Ce nouvel opus, un long métrage cette fois, de Wallace et … Lire la suiteWallace et Gromit, le mystère du lapin-garou (2005)

Team America World Police (mars 2005)

De la télévision à l’écran, le système des créateurs de South Park (Matt Stone, Trey Parker) reste sensiblement le même : soit une critique satirique qui s’attaque  à peu près tout et son contraire et qui s’inscrit systématiquement dans une forme hyper codée, elle-même parodiée mais qui fournit néanmoins une trame narrative solide. Team America: des scènes d’action … Lire la suiteTeam America World Police (mars 2005)

Souris City (novembre 2006)

Prenez les studios Aardman (créateurs des géniaux Wallace et Gromit et Chicken run), ajoutez-y les studios Dreamworks (vous savez, Shrek, Madagascar…) et vous obtenez Souris City, soit le mariage de l’esthétique patte à modeler avec l’imagerie de synthèse ou si vous préférez l’effet de l’animation en volume conservé et travaillé par l’outil numérique. L’histoire importe peu, disons rapidement qu’elle se construit … Lire la suiteSouris City (novembre 2006)

Origine (juillet 2006)

De Keiichi Sugiyama. J’attendais depuis quelques temps déjà ce japanime des récents Studios Gonzo mais le nombre de copies restreint m’a obligé à patienter un petit moment. Le voilà donc aujourd’hui sur les écrans toulousains de l’ABC. Force est de constater que la comparaison avec le maître Miyazaki s’impose d’elle-même (de toute façon, Miyazaki est l’une des rares portes d’entrée … Lire la suiteOrigine (juillet 2006)

Paprika (décembre 2006, en salles)

Retour plus que gagnant d’un grand maître de la japanimation qui n’a sans doute pas la reconnaissance qu’il mérite (si on le compare avec un Miyazaki ou un Otomo). Satoshi Kon reprend le sillon tracé par le très lynchien Perfect Blue (à voir absolument !) avec Paprika, nouvelle variation sur la dichotomie rêve/réalité et sur la construction de … Lire la suitePaprika (décembre 2006, en salles)